Autotests Covid au lycée : comment ça va se passer ?

Autotests Covid au lycée : comment ça va se passer ?

Le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer a annoncé le déploiement d’autotests dans les établissements scolaires. Il sera notamment demandé aux lycéens, enseignants et personnels d’en effectuer un par semaine.

Afin de poursuivre la stratégie de dépistage, des autotests antigéniques pourront être organisés au sein du lycée dès fin mai. Les tests sont rapides et indolores.

Les tests s’adressent à tous les élèves après accord parental pour les mineurs. Les élèves symptomatiques ou ayant eu la COVID 19 dans les deux mois ne sont pas concernés par les tests.

Vous veillerez à nous retourner le courrier de consentement au plus vite et avant le 11 mai au plus tard, auprès de la vie scolaire si vous souhaitez que votre enfant soit testé au sein du lycée.

Vous trouverez en pièce jointe :

Une fiche «autotests : les réponses à vos questions»

Le courrier de consentement

Très cordialement,

Laurent Bonsergent, Proviseur

Un autotest COVID est un test antigénique dont le prélèvement et la lecture du résultat peuvent être réalisés seul, d’après les indications fournies par un professionnel et après lecture des conditions d’utilisation et du « guide d’utilisation » fournis lors de l’achat.

Le mode de prélèvement autorisé aujourd’hui est l’auto-prélèvement nasal, qui est moins profond que le prélèvement nasopharyngé pratiqué pour les tests PCR et antigéniques classiques. Le résultat est déterminé en quinze à vingt minutes, selon la notice du fabricant.