Le Gouvernement a porté le plan Vigipirate au niveau URGENCE ATTENTAT sur l’ensemble du territoire, jeudi 29 octobre 2020.

Le Gouvernement a porté le plan Vigipirate au niveau URGENCE ATTENTAT sur l’ensemble du territoire, jeudi 29 octobre 2020.

  • Post category:Actualités

Les niveaux vigipirate
URGENCE ATTENTAT
vigilance et protection maximum en cas de menace imminente d’un acte terroriste ou à la suite immédiate d’un attentat.

  • Concerne l’ensemble du territoire ou peut être ciblée sur une zone géographique
  • Mesure exceptionnelle pour prévenir tout risque d’attentat imminent ou de sur-attentat.
  • Mesures exceptionnelles d’alerte de la population
  • Durée limitée à la gestion de crise

SÉCURITÉ RENFORCÉE – RISQUE ATTENTAT

face à un niveau élevé de la menace terroriste

  • Concerne l’ensemble du territoire ou peut être ciblée sur une zone géographique et/ou un secteur d’activité particulier
  • Mesures permanentes de sécurité renforcées par des mesures additionnelles.
  • Pas de limite de temps définie.

VIGILANCE

  • Posture permanente de sécurité valable en tout temps et en tout lieu
  • Nombreuses mesures permanentes de sécurité

Pour en savoir plus : 

www.gouvernement.fr/vigipirate

La lutte contre le terrorisme est une priorité absolue du Gouvernement, dont la stratégie a été définie dans le plan d’action contre la radicalisation et le terrorisme (PART), rendu public le 9 mai 2016. Relevant du Premier ministre, le plan VIGIPIRATE est un outil central du dispositif français de lutte contre le terrorisme dans la mesure où il associe tous les acteurs nationaux – l’Etat, les collectivités territoriales, les opérateurs publics et privés et les citoyens – à une démarche de vigilance, de prévention et de protection.

Consignes pour les écoles, collèges et lycées

Le ministère rappelle les consignes suivantes aux personnels de l’Éducation nationale, aux parents d’élèves et aux élèves :

  • l’accueil à l’entrée des écoles et établissements scolaires est assuré par un adulte ;

  • un contrôle visuel des sacs peut être effectué ;

  • l’identité des personnes étrangères à l’établissement est systématiquement vérifiée ;

  • durant l’année scolaire, chaque école et chaque établissement scolaire doit réaliser trois exercices de sécurité, dont un avant les vacances de la Toussaint – prioritairement l’exercice “attentat intrusion” 

Une attention particulière doit être portée aux abords de l’établissement, en évitant tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves.

Une attention particulière sera également portée sur la sécurisation des activités périscolaires ainsi que des manifestations recevant du public lors des fêtes de fin d’année scolaire, kermesses et autres événements organisés au sein des établissements. Les organisateurs de manifestations ou d’événements particuliers se coordonnent avec les services préfectoraux pour déterminer les mesures de sécurité à mettre en œuvre en fonction du contexte.

En lycée, des zones spécifiques peuvent être aménagées dans les espaces extérieurs au sein des établissements scolaires pour éviter que les élèves sortent pendant la journée.

Instruction relative au renforcement des mesures de sécurité et de gestion de crise

L’instruction du 12 avril 2017 rassemble en un seul document les dispositions mises en œuvre pour faire face à la menace terroriste et précise leur articulation avec le plan Vigipirate et le dispositif ministériel de gestion de crise.

Instruction relative au renforcement des mesures de sécurité et de gestion de crise applicables dans les écoles et les établissements scolaires – Bulletin officiel du 13 avril 2017